Le live sur les réseaux sociaux, vous y pensez ?

Traffic

5 mins

live, reseaux, sociaux

Les innovations en matière de live sur les réseaux sociaux ne manquent pas depuis quelques mois… mais au-delà de l’aspect « c’est nouveau, c’est tout beau » quels avantages pouvez-vous en tirer ? Pour quels usages ?

AMA - (Ask Me Anything) : vos abonnés vous posent des questions auxquelles vous répondez en live ! Un webinaire : pourquoi ne pas les ouvrir sur les réseaux sociaux, les diffuser en live et les enregistrer pour un podcast ultérieur ? Les coulisses : Vous pouvez mettre en scène votre entreprise, montrer vos locaux, comment vous travaillez… Tutoriel : Vos solutions ou vos produits sont techniques, pourquoi ne pas faire un tutoriel en live pour aider vos clients ? Keynote : Et si vous annonciez une nouvelle fonctionnalité, un nouveau produit à la Steve Jobs ? Meetup : Vous participez à une conférence importante ? Et si vous partagiez les présentations avec vos abonnés ? Evénement important : une remise de prix, un anniversaire, partagez l’événement en direct. Interview : Pourquoi ne pas faire des interviews d’experts en direct ? Et rebondir sur les commentaires des abonnés ?

Quel média, réseau social choisir ?

Vous devez avoir en tête que chaque média présente des fonctionnalités différentes mais surtout que votre choix doit être motivé par le type de cible que vous souhaitez toucher… Vous voulez atteindre une large cible : privilégiez Facebook ou Youtube. Des journalistes ? Préférez les applications liées à Twitter. Votre cible est très jeune ? Pourquoi ne pas vous lancer sur Snapchat ?

Les classiques

Facebook Live depuis avril, cette fonctionnalité donne la possibilité aux pages et aux événements de partager des lives. Les vidéos enregistrées seront ensuite pérennes sur votre mur et archivées. Du fait que le réseau social permet à plusieurs administrateurs de se connecter en même temps, l’un peut répondre par écrit tandis que l’autre filme. Facebook mise très gros sur le live : le lancement d’une API pour connecter son compte avec du matériel pro (drone, caméra GoPro) et le lancement d’un site dédié aux vidéos live live.fb.com en sont la preuve !

Youtube Live  : Première plateforme vidéo, très accessible, Youtube présente de nombreux atouts pour toucher un large public. Connectée à Hangout, elle est l’un des rares médias sociaux permettant l’intervention de plusieurs intervenants physiquement distants simultanément. C’est aussi pour le moment la seule plateforme à combiner streaming en live, vidéo 360° et son spatialisé.

Le spécialiste

Periscope : rachetée par Twitter, cette application a littéralement supplantée Meerkat. Elle doit être bien paramétrée pour diffuser vos vidéos dans votre fil de gazouillis. Autre moyen pour accéder à vos vidéos : depuis la carte Periscope qui géolocalise les lives en cours (attention au paramétrage). Vos vidéos sont disponibles plus de 24h avec le hashtag #save. La durée idéale d’un « Periscope » est de 3 minutes et ne doit pas dépasser 10 minutes.

Les ludiques : 

Snapchat : pas vraiment du live mais du quasi live en créant des stories, des compilations de vidéos de 10 secondes maximum qui restent en ligne 24 heures. Deux intérêts majeurs :  la quantité de filtres et d’effets spéciaux et la publication privée des commentaires, si vous redoutez le badbuzz.

Younow : dernier né des livestream broadcasters, on vous en parle bien que l’audience soit aujourd’hui très orientée « ados » (74% des utilisateurs ont moins de 24 ans). Si celle-ci venait à conquérir un public plus « mature », un des points forts de cette application est de pouvoir élargir son audience grâce à des listes de thématiques qui permettent aux usagers de découvrir de nouveaux producteurs de vidéos.

Ces deux plateformes s’adressent à un public très jeune et encore peu exploitée en BtoB, celles-ci sont néanmoins à surveiller, ne serait-ce qu’en termes d’inspiration !

Le live vous intéresse ? Quelques conseils avant de vous lancer…

Préparation

Même si certains « événements » se suffisent à eux-mêmes pour captiver l’audience, mieux vaut scénariser un minimum et briefer vos intervenants. Si vous souhaitez diffuser un même sujet sur différentes plateformes, vous aurez besoin de plusieurs caméramen (un smartphone par application). Le format, l’approche et la réactivité aux commentaires devront être adaptés au média. Par exemple une vidéo diffusée sur Twitter via Periscope demande de la réactivité.

Community management 

Au-delà de la préparation du tournage, vous devez préparer l’annonce de votre live… pas d’audience si celui-ci n’est pas attendu. Comme pour toutes vos publications sur les réseaux sociaux, un titre accrocheur fera la différence. L’animation de votre communauté suppose également de répondre si possible en live aux commentaires ou de le faire rapidement après le direct.

Tournage  

Vérifiez votre batterie : même si l’on vous conseille des formats courts, des applications comme Périscope peuvent consommer beaucoup de batterie en peu de temps. Beaucoup de smartphones sont dotés de la 4K mais une configuration Full HD 1920x1080 est suffisante. Utilisez un trépied pour stabiliser. Filmez à l’horizontal… ce n’est pas un détail ! N’hésitez pas à utiliser la combinaison caméra avant et caméra arrière pour varier les angles de vues et vous mettre en scène en tant qu’auteur de la vidéo. Pour la prise de son, veillez par exemple à ne pas vous placer près des enceintes, faites-en sorte que l’on ne vous entende pas plus que votre interviewé… Du matériel spécifique peut s’avérer utile pour une qualité optimale.

Vous pouvez aussi nous contacter pour en savoir plus !

 

    pierre emeriau

    Pierre Emeriau

    Digital Manager